Home >> Wilfred G Bigelow

Wilfred G Bigelow

​ WilfredWilfred G Bigelow, connu sous le nom de “ Bill, ” introduit le concept et la technique de l’hypothermie qui a permis la chirurgie à cœur ouvert. Il a également codéveloppé le premier stimulateur électronique en 1950. En 1956, il a influencé le développement du premier programme de formation en chirurgie cardiaque au Canada.Figure 1Dr Bigelow a commencé à faire des recherches sur l’hypothermie dans une salle d’entreposage du sous-sol de l’Institut Banting à Toronto. , peu après la seconde guerre mondiale. Il a théorisé que refroidir les patients avant une opération réduirait la quantité d’oxygène nécessaire et ralentirait la circulation, permettant un accès plus long et plus sûr au cœur. Ses pairs étaient sceptiques et ses études examinant comment les marmottes hivernaient en hiver se révélaient décevantes. Cependant, après avoir testé avec succès la théorie du refroidissement sur un chien en 1949, le Dr Bigelow et son collègue, le Dr John Callaghan, ont présenté en 1950 leurs résultats lors d’une réunion de l’American Surgical Association. Trois ans plus tard, la technique de refroidissement a été utilisée avec succès lors d’une intervention chirurgicale sur un patient humain. En 1949, lors d’une chirurgie expérimentale, il a été capable de relancer le cœur d’un chien en le stimulant à intervalles réguliers avec une sonde. L’année suivante, il co-développa le premier stimulateur cardiaque électronique avec le Dr Callaghan et l’ingénieur électricien John Hopps. Le Dr Bigelow était un chirurgien très habile, un scientifique imaginatif, un enseignant inspirant et un sage administrateur, ” dit le Dr Robert Salter, ami émérite, professeur émérite de chirurgie orthopédique à l’Université de Toronto. “ Il a été sans aucun doute le chirurgien académique le plus remarquable au Canada à son époque. Ses contributions novatrices à la chirurgie cardiaque ont eu une importance considérable. Wilfred Gordon Bigelow est né à Brandon, au Manitoba, en 1913. Son père, également le Dr Wilfred Bigelow, a fondé la première clinique médicale au Canada. Après s’être qualifié en 1938 à l’Université de Toronto, Bill Bigelow a fait des séjours en chirurgie à l’Hôpital général de Toronto. En 1941, il a traité un jeune Canadien pour des gelures et a dû amputer les doigts gangrenés de l’homme. Choqué de ce que l’on savait peu sur les gelures, et encouragé par un professeur, il a commencé à rechercher des engelures. Ce fut un moment charnière dans sa carrière et sa vie. Peu de temps après, le Dr Bigelow commença son service militaire en tant que capitaine dans le Corps de santé royal canadien. Il a d’abord servi avec l’unité de transfusion sur le terrain et a ensuite travaillé comme chirurgien de combat avec la 6e Station de compensation des pertes canadiennes. En Angleterre et dans le nord-ouest de l’Europe, tout en soignant de nombreux soldats souffrant de gelures, son intérêt pour l’hypothermie s’intensifie. Après la Seconde Guerre mondiale, il retourne à la chirurgie à Toronto et poursuit sa formation de chercheur au Johns Hopkins Hospital de Baltimore. , Maryland, États-Unis. En 1947, il est retourné au Canada et est devenu chirurgien généraliste à l’Hôpital général de Toronto. Il a été nommé chercheur au département de chirurgie de l’Université de Toronto en 1950.Dr Bigelow est devenu professeur adjoint en 1953, et professeur titulaire en 1970. En 1984, il a publié un livre sur ses recherches, Cold Hearts: L’histoire de l’hypothermie et le pacemaker en chirurgie cardiaque.En 1990, il a publié Mysterious Heparin: The Key to Chirurgie à cœur ouvert.Bill Bigelow a reçu le Prix international de la Fondation Gairdner pour ses réalisations en recherche biomédicale en 1959 et, en 1981, il a été intronisé à l’Ordre du Canada. En 1992, il a reçu le prix Frederic Newton Gisborne Starr de l’Association médicale canadienne, le prix le plus élevé que l’association peut décerner à un membre. Cinq ans plus tard, il a été admis au Temple de la renommée médicale canadienne.Dr Bigelow était également un ancien président de l’Association américaine de chirurgie thoracique et de la Société de chirurgie vasculaire. Il a été président de la Société canadienne de cardiologie de 1970 à 1972. Il a dirigé la division de chirurgie cardiaque de l’Hôpital général de Toronto pendant plus de 20 ans. Le Dr Bigelow avait une véritable curiosité d’apprendre, ” a déclaré le Dr Ruth Collins Nakai, cardiologue pédiatrique d’Edmonton, présidente de l’Association médicale canadienne. “ Il était tellement enthousiaste à ce sujet, il était infectieux … Il pensait toujours hors des sentiers battus, mais parce qu’il était une personne si humaine et humaine, il était capable d’attirer les jeunes à vouloir étudier avec lui et être tout aussi curieux … J’étais toujours étonné parce qu’une fois qu’il m’a rencontré, il ne m’a jamais oublié. Il venait me dire bonjour et me demandait comment je m’y prenais … J’étais un humble habitant, mais il avait un souvenir pour les gens et les faisait se sentir tous spéciaux. En 2001, l’Académie Internationale des Sciences Cardiovasculaires a nommé le Dr Bigelow “ légende vivante. ” prédécédé par sa femme, Margaret Ruth Jennings, il laisse une fille, trois fils et trois petits-enfants.Wilfred Gordon (“ Bill ”) Bigelow, professeur émérite de cardiaques chirurgien University of Toronto, Ontario, Canada (Brandon, Manitoba, Canada, 1913; Toronto 1938; BA, MD), décédé d’une insuffisance cardiaque congestive le 27 mars 2005.