Home >> La cour entend parler de la police qui tape sur le téléphone d’un pharmacien dissimulant de la drogue

La cour entend parler de la police qui tape sur le téléphone d’un pharmacien dissimulant de la drogue

Un pharmacien qui aurait négocié une vente de stéroïdes à un carrossier et qui a fourni des substances illicites à des associés de bandes de motards criminalisés a obtenu une libération sous caution après avoir comparu devant le tribunal.

L’homme âgé de 36 ans, qui détient des actions dans plusieurs pharmacies de la région de Hunter, a comparu devant le tribunal local de Maitland en Nouvelle-Galles du Sud pour 10 accusations, dont la fourniture de pseudoéphédrine et de stéroïdes.

Selon un exposé des faits déposé au tribunal par la police, le téléphone du pharmacien avait été surveillé depuis mars. Un appel a été intercepté en avril au cours duquel il aurait négocié la vente de stéroïdes et d’autres médicaments pour la musculation.

Le Newcastle Herald rapporte que nous avons été arrêté par la police à East Maitland peu après l’appel intercepté, ils ont découvert 180 comprimés de Tamoxifen, 60 capsules de Phentamine et 18 boîtes de stéroïdes.

Le 9 juin, Blacklock a fouillé les locaux d’une pharmacie de la région de Maitland avant d’effectuer une descente dans la maison du pharmacien, rapporte le journal Herald www.montfordpharmacy.com.

Selon les faits présentés par la police, lorsque le pharmacien est arrivé au cours de la perquisition en pharmacie, les policiers auraient trouvé dans sa voiture 12 boîtes de testostérone et 36 seringues de stéroïdes.