Home >> RAQUETTE: Le gouvernement accorde 3 millions de dollars à la propagande OGM

RAQUETTE: Le gouvernement accorde 3 millions de dollars à la propagande OGM

Alors que de nombreux Américains restent indécis sur les impacts à long terme sur la santé et l’environnement des aliments génétiquement modifiés (OGM), ils sont presque unanimes à dire qu’ils veulent des aliments clairement étiquetés pour refléter l’inclusion des ingrédients génétiquement modifiés. Alors que certains peuvent penser que la question de la sécurité des OGM est toujours en jeu, de plus en plus de consommateurs avisés choisissent de les supprimer complètement. Un sondage HuffPost / YouGov 2013 a révélé que 82% des Américains étaient en faveur de l’étiquetage des OGM.

Cette position ferme n’est clairement pas bien avec le gouvernement ou ses copains Big Agri. Alors qu’une récente étude de Pew a révélé que 39% des Américains pensent que les OGM sont moins bons pour la santé que les produits conventionnels, le gouvernement veut que nous croyions tous que “les impacts environnementaux, nutritionnels, alimentaires, économiques et humanitaires” des cultures biotechnologiques sont supérieurs à ceux des cultures biologiques. Et ils ont décidé de jeter de l’argent sur le problème.

La Food and Drug Administration (FDA) consacrera 3 millions de dollars de ses fonds à une «campagne de sensibilisation et d’éducation des consommateurs concernant la biotechnologie agricole». Ils estiment que cela est nécessaire pour contrer «l’énorme quantité de désinformation» sur les OGM que les gens ont été exposés à.

Bien sûr, cette idée n’a pas très bien fonctionné avec certains partis au gouvernement. La représentante Nita M. Lowey (D-N.Y.) A précisé qu’il n’est pas de la responsabilité d’une agence gouvernementale de lancer une campagne de propagande pour essayer de désabuser le public américain de la notion que les OGM ne sont pas bons pour vous. [RELATED: Quels autres mensonges vous êtes-vous dit? Découvrez-le sur Propaganda.news]

“La FDA doit réglementer la sécurité de notre approvisionnement alimentaire et des dispositifs médicaux. Ils ne sont pas, et ne devraient pas être, dans le secteur de la publicité pro-industrie “, a déclaré Lowey.

Ah, mais alors, quand une agence gouvernementale n’a-t-elle pas été dans la poche arrière d’une grande industrie? Le Centre for Responsive Politics a constaté que Big Agri a récemment donné plus de 26 millions de dollars à diverses campagnes politiques, y compris à des politiciens qui ont fini par siéger au comité des crédits pour l’agriculture de la Chambre.

Bien qu’il soit difficile de savoir en quoi consistera cette campagne ou quand elle sera lancée, il a été établi qu’elle sera traitée en collaboration avec le départ de l’agriculture et comprendra la «publication et la distribution d’information éducative fondée sur la science».

Tu vois comment ils ont fait ça? “Information éducative basée sur la science”, c’est-à-dire si vous osez prétendre que les OGM ne sont pas aussi sains ou pourraient avoir des impacts environnementaux encore inconnus, votre point de vue n’est pas scientifiquement valable.

Néanmoins, des études scientifiques ont en fait montré qu’avec l’utilisation accrue de semences génétiquement modifiées, on utilise de plus en plus d’herbicides comme le Roundup, dont l’ingrédient principal est le glyphosate. Et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la Santé a récemment annoncé que le glyphosate est un cancérogène probable pour l’homme, c’est-à-dire qu’il cause probablement le cancer. Pensez-vous que ces OGM sont inoffensifs?

Et qu’en est-il des affirmations de Big Agri selon lesquelles les cultures génétiquement modifiées devraient produire plus? Une analyse approfondie du New York Times a révélé que la biotechnologie n’augmente pas les rendements des cultures, en dépit des grandes promesses faites aux agriculteurs américains et canadiens il y a 20 ans.

On ne sait pas non plus pourquoi il est nécessaire que le gouvernement intervienne et commence à diffuser la propagande pro-OGM en premier lieu. Après tout, les géants agricoles comme Monsanto et DuPont ont plus que suffisamment de gains mal acquis pour faire le travail eux-mêmes. Et ils sont déjà là. Les procès intentés devant le Tribunal de première instance de San Francisco, où les plaignants accusent Monsanto d’avoir provoqué leur cancer, ont révélé que l’entreprise embauche tranquillement des trolls Internet pour lancer des attaques malveillantes contre quiconque oserait publier un article négatif ou faire des commentaires. d’OGM ou d’herbicides comme Roundup.

On se demande vraiment ce qui se cache derrière cette récente utilisation abusive des fonds des contribuables durement gagnés.